Depuis 15 ans, la marque française créée par un
Vicomte, cultive l’élégance twistée.
Une allure unique entre classiques parfaitement
coupés, sport et impertinence.

Au delà du polo en couleurs, pièce phare des
collections, Vicomte A. propose un vestiaire complet
pour des hommes et des femmes qui font de la mode,
un art de vivre.

Des personnalités qui osent ! La marque plurielle
s’impose à tous les audacieux du style.

REVUE DES FONDAMENTAUX ICI !

VICOMTE
A.UTHENTIQUE

Depuis sa création, qualité et exigence sont les
mots d’ordre des collections Vicomte A. Bienvenue
dans un luxe discret… Et plus encore.

Matières nobles : cachemire, laine merinos, tissus
italiens soigneusement sélectionnés et hirondelles
sur les chemises annoncent la couleur et font de
Vicomte A. une marque respectueuse des traditions
et du savoir-faire à la française.

L’authenticité et la modernité des collections
se voient en un coup d’œil pour tous les amateurs
de mode à la française.

VICOMTE
A.TYPIQUE

De l’audace et une allure twistée avec des détails
hauts en couleur :
telle pourrait être la signature
de cette marque qui ose tout depuis ses origines.
Le meilleur comme le meilleur. Une doublure
de veste aux imprimés insolents, un col bicolore
charmant, une paire de chaussettes extravagante,
tout est possible quand on s’appelle Vicomte.

La liberté dans ses gênes, l’impertinence dans ses
veines.
Atypique ?! Sans aucun doute.

VICOMTE
A. DE L’ALLURE

Vicomte A. crée chaque saison un vestiaire
complet, original et inspirant
pour des hommes
et des femmes modernes qui cultivent l’art de vivre
à la française et une certaine idée de l’élégance.

Bien dans leur vie et leur époque, ce sont de
véritables porte-parole à l’allure singulière.
Charismatique et inspirante, Vicomte A. dépasse
les modes et transcendent les styles.

L’allure Vicomte est indéfinissable et c’est à ça
qu’on la reconnait.
Mystères (et boules de gomme)
de la mode.

Pour tous les atypiques et les adeptes du style, faites de ce trait d’esprit votre philosophie.
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
Michel Audiard